Des idées plein la tête

L'éclosion évoque la vie nouvelle, quelque chose de neuf et de pur, le printemps, la renaissance. A partir d'une idée, d'un objet inutilisé, d'un souhait émergent du néant des projets juste pour être, apporter du beau et de la joie. Utiliser ses talents, ses compétences, ses qualités pour égayer un peu plus le monde autour de soi. C'est ma manière à moi de le faire. Et vous ? :)



Petite commande de pyrogravure :)


Une fiole, une clé, un peu de corde et un liquide mystérieux. Il faut peu de choses pour créer la magie. :)


La nébuleuse

Avoir un bout d'univers en bouteille chez soi...

 

Celle-ci n'est pas à vendre mais demandez-moi, je pourrais vous en faire une avec les couleurs de votre choix parmi celles que je possède et  en fonction des fioles que j'aurais à ma disposition.


Sortilège

pendentif en plâtre moulé, fiole avec coquillage, pierre et aile de papillon ramassée à terre.


Les perles de minuit

 


Test de photophore pour une commande pour décorer les tables d'un mariage ayant pour thème "Noir et blanc".


Turquoise

Diadème en cuir bleu-vert - ruban cousu à la main

Il est disponible ici.


Hélène

Serre-tête ou bandeau ou collier. Lorsque l'on découpe des bandelettes de tissus en coton et que l'on tire dessus, elles forment des petits rouleaux. Je les ai tressé et assemblé ensemble puis agrémenté de piécettes de couleur bronze.

Il est disponible ici.


Horizon

Serre-tête en cuir, cousu à la main et dans le style Steampunk. :)

Il est disponible ici.


Soupçon de rêve

Sous-verres en bois pyrogravés et vernis. Pour la signification des symboles, regardez ci-contre. :)

 

Réalisés avec Pack !

 

Le lot est disponible ici.



Fleur de vie

Sous-verres en bois pyrogravés.


Trio de l'Espion

Pochette en cuir (munie d’œillet à l'arrière afin d'être accrochée à une ceinture) cousue à la machine et pyrogravée contenant un carnet et un stylo recouvert de cuir. De cette façon, le GNiste peut écrire à la plume sans s'encombrer de pot d'encre sur le champ de bataille. Le capuchon est raccordé au stylo par une chaine afin qu'il ne se perde pas dans l'action.

- motif d'après la réalisation d'un artisan -



Croc d'acier

Sortons des sentiers battus avec ce râtelier aux allures de capteur de rêve féroce !
Constitué de fil de métal martelé (avec les moyens du bord ^^) de cuir peint à l'effigie d'un loup. Le bord a été assombri en frottant une craie grasse (type fusain) de couleur ocre. Les yeux du loup ont été peint avec les tons : cuivre, or foncé et clair. J'ai utilisé des morceaux de peau de mouton pour créer des protections pour que les armes en latex ne s'abiment pas en contact du métal. Un cordon de cuir joue ce rôle pour l'arme située en bas. Pour l'embellissement : os, pierres, plumes et cristal ! :)


Un petit lion !

Cadeau pour une amie :)


Flocon de neige

Après des heures et des heures de travail, il est finalement achevé ! Le cercle n'est rien d'autre qu'un anneau d'enjoliveur ramassé en bord de route (si, si ! terriblement pratique !). Le tissage est le même qu'un capteur classique si ce n'est que j'ai intégré en son centre un petit napperon crocheté du plus bel effet (récup').
Chaque pierre a été minutieusement attachée à l'aide d'un système de "tissage" / "macramé" (difficile à définir) avec deux fils de fer. Chaque noeud au bout de chaque fil de laine a été consolidé et embelli (oui un "biesse noeud" avec les deux petites floches qui dépasse n'est pas très joli ^^') à l'aide d'un bout de fil de fer simplement tourné autour. Armez-vous de patience si vous vous attaquez à 85 pierres comme moi !

En vente ici :)



A pas feutrés

Là, enfin ! Après des années de rêve, j'ai enfin réalisé mon carquois. N'ayant que de la peau souple à ma disposition, j'ai employé un morceau de tuyau de descente comme structure rigide sur laquelle j'ai scotché et lacé la peau. J'ai employé dans le fond et au bord de la fausse fourrure pour amortir le son des flèches. La sangle est faite à l'aide d'une ceinture en cuir achetée en seconde main que j'ai coupée en deux.

Envie aussi d'un carquois ? Contactez-moi ! :D



Taille : 1 m de long, large d'une vingtaine de cm.

 

 

 

Pour les amateurs, il est disponible ici ;)

Talisman de plumes et de perles

Bois de noisetier pour le triangle. Le motif est réalisé à l'aide de la technique de tissage en PH (=Parabole Hyperbolique = la courbe créée par toutes les cordes = technique aussi utilisée en dessin). Les plumes (glanées à tout horizon) ont été peintes à l'acrylique. C'est la première fois que j'essayais. Ce n'est pas aussi simple que ce que j'imaginais (ou alors je n'ai pas encore le tour de main). Conseils : ne pas trop mouiller la peinture, appliquer avec douceur en repassant le moins de fois possible et sans écraser la plume sinon les fibres collent ensemble et c'est ... the cata totale XD. La peinture s'applique différemment également en fonction du type de plume.



VENDUE

 

"Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir !"

Illustrerait bien cette pierre. Dans des conditions normale, nous voyons le trèfle ; incliné par rapport à la lumière, l'argenté apparait ; dans l'obscurité, la 4ème feuille s'illumine. L'espoir est donc présent en toute situation ! Voilà le sens que je voulais lui donner.  :p

Les lettres sont réalisées à l'aide d'un "transfer lettering". Ce sont des feuilles de plastiques transparentes avec les lettres de l'alphabet imprimées par en dessous. Il suffit de l'appliquer sur une feuille et de frotter le plastique pour qu'elle se décolle. Celles que l'on m'a donnée ont bien 30 ans alors je ne sais pas si cela existe toujours? En tout cas, ça marche sur les pierres ! :)



Le chien sous la pierre

Lorsque j'ai pris cette pierre en main la première fois j'ai eu un véritable flash. Elle avait juste TELLEMENT la forme de la tête d'un chien que ça en était hallucinant. Par quelques coups de pinceau j'ai voulu faire ressortir l'animal qui ne demandait qu'à être vu. D'ailleurs, pour la ligne de la bouche, je n'ai fait que suivre un creux qui était déjà là.

Acrylique, pinceau round 0

VENDU


Des campanules dans l'argile

"Petite" réalisation d'un bon mètre septante sur le mur fraichement enduit d'argile d'une petite salle de bain.

Pour ce faire, j'ai utilisé un brumisateur afin que la surface soit malléable (pas trop, pas trop peu) et une cuillère à soupe. La cuillère est parfaite pour ce genre de travail car son dos permet de lisser l'argile, les bords tracés ou les boulettes à réparer et son bord permet de tracer des traits dont l'un des coté est penché, l'autre droit ce qui donne des jeux de lumière et un relief intéressant. Le plus : les 3 cailloux en guise de pistil.



L'arbre à bijoux

Parce que nous les filles, on ne sait jamais où les mettre. Améthyste au creux de l'arbre.



Des carnets pour ses rêves et son âme

Ce noël 2015, j'ai enfin concrétisé un vieux projet. 4 ans... 4 ans que j'avais eu cette idée et acheté les blocs notes pour le faire sans jamais m'y mettre. Je peux décidément compter sur mon cerveau pour ne pas me lâcher la grappe. :p
Dans la vie, nous avons des moments bas, de doutes, de questionnements où tout souvenir ou moment joyeux semble nous avoir déserté pour nous laisser nous noyer dans notre désespoir et nos idées noires. Au bac les belles phrases, les idées inspirantes, ces petits trésors que nous avions trouvé sur notre chemin et qui aurait pu réchauffer nos coeurs pendant ses périodes troubles. Hé oui ! Notre cerveau est plus fortement marqué par les évènements négatifs qui nous arrivent que les positifs. Oh le vilain ! Eh bien, moi je propose de lui offrir un aide mémoire, histoire qu'il cesse de faire le dictateur de notre humeur. ;) Des idées, des projets, des souvenirs, des moments forts, des phrases motivantes, des textes merveilleux,... comme des fleurs multicolores que vous déposerez avec délicatesse et application dans l'herbier de votre âme. A garder sur son bureau, sa table de nuit ou son sac comme bouée de sauvetage dans l'océan de vos émotions ou lumière dans la noirceur de vos idées. ;)

Et si vous vous sentez l'âme d'un artiste et le coeur généreux, je vous propose ce petit jeu : faites en plusieurs, pour vos amis ou votre famille (ou les deux, bandes de fous !). Couvrez la première page du bloc note d'un carton pour avoir une couverture rigide puis recouvrer de chutes de tissus (ou autre) avec un peu de colle, un petit signet (les petites floches que l'on trouve dans les nouveaux vêtements par ex.), deux-trois perles/plumes/coups d'aiguilles, ces petites choses colorées qui trainent et ne demande qu'à s'assembler pour faire quelque chose de magnifique et d'unique. :) Surtout, suivez l'inspiration du moment ! Faites piocher des numéros à vos amis/proches et proposez-leur de choisir leur carnet en suivant l'ordre des chiffres.

Ci dessous, ceux de ma famille et moi-même. :) J'ai volontairement pris le dernier parce que je suis une catastrophe pour choisir ;). 


Un agenda de roi

Et si on récupérait une vieille farde ? On lui cout une belle couverture en tissus. On peint la première image qui nous tombe sous la main (si, si, j'ai bien fait comme ça ! J'ai ouvert une BD au "hasard" :p). On décore l'arrière. Un crée ses pages à partir de photos qui parleront à la personne concernée, chacune étant agrémentée d'une petite phrase philosophique qui fait du bien à l'âme. Un petit bout d'élastique pour tenir un bic ou un crayon à l'intérieur et voilà un agenda "rechargeable".

 

(ne faites pas comme moi et mettez les images en transparence plus forte, c'est un chouia foncé, j'en conviens ! Prenez aussi vos propres photos, toujours plus sympa aussi :) Je n'y ai pensé que quand il me restait 4 mois à faire XD)

 

Les bords du symbole à l'arrière sont cousus à la machine.

 



Un fourreau pour un jardinier

Bravant les troncs de choux coriaces et les autres légumes de son vieux couteau à pain  (un bon 25 cm), il trouait ses fonds de poches ne sachant où le poser lorsqu'il avait besoin de ses mains. Alors je fis un fourreau avec un vieux jeans, une petite pierre ramenée du lit d'un ruisseau que j'ai orné du soleil et de la lune dont l'influence n'est plus à démontrer dans les potager. Aspect rustique voulu. Une patte à l'arrière permet de l'accrocher à une ceinture.


L'éléphant d'argile

 

Quel chouette matériaux que l'argile ! Outre ses propriétés vraiment sympathiques dans la construction que je vais vous épargner, sa malléabilité permet d'y insérer ou faire surgir toutes sortes de formes. Quel originalité dans les murs parfaitement rectilignes ? Non, moi j'aime bien quand ça part dans tout les sens ! :D

 

Ce pachyderme fait un bon mètre vingt de haut et si le prochain occupant des lieux ne l'aime pas : on mouille, on mouille, l'argile redevient molle et hop, disparu.

 

A notre image, l'art est éphémère. ;)


Un capteur de rêve

 

Une pierre sur le bord du chemin, une pomme de pin oubliée, deux trois plumes perdues, une branche de noisetier (car souple ! Saule marche aussi)...

 

Les perles, savez-vous d'où elles viennent? Des longs moustiquaires de perles que l'on met(tait, oh tristesse de ces cadres en plastique et de ce voile impeccable qui ne cliquète plus dans le vent et le passage des gens) aux portes en été. J'ai récupéré les perles d'un grand cassé, fort peu joli au départ mais dont les perles sympathiques vont souvent orner mes oeuvres dans ces pages. ;)


La technique du tissage au cœur est fort simple en fait ! Je vous invite à chercher des tutoriels si vous souhaitez en faire un. Le plus difficile est le cercle si vous le faites vous même (combien de bois ai-je donc cassé ^^').