La beauté dans l'infime

"Les petits riens ne sont jamais insignifiants, la beauté foisonne dans l'infime" - Sylvie Germain -

Beaucoup de personnes n'arrivent pas à comprendre pourquoi prendre le bus ne me dérange pas. "Tu fais des trajets de fou, quand donc vas-tu acheter une voiture?" Tant que maintenant, je chéris cet instant de ma vie qui me permet encore de me passer de ces boîtes à roulette. On souhaite aller vite, toujours plus vite. Le temps c'est de l'argent, on ne va pas le gaspiller bêtement à être assis dans un bus pendant une heure. Eh bien, vous savez quoi ? J'aime bien prendre ce bus. Oui, même avec les inconvénients qui vont avec : les retards, les conduites chaotiques, les gens bizarres qui y montent... Chaque jour, je m'offre cette heure pour moi. Une heure avec moi-même, à lire, coudre (oui, ça m'arrive parfois et ça a le mérite de faire sourire des gens =P) ou laisser mon esprit vagabonder dans ses brumes d'idées. Tout va si vite, on a tellement de chose à faire... Les enfants ont déjà des agendas de ministre, bientôt ils seront livrés avec agenda électronique, ma parole ! Oui, moi aussi, je me laisse entraîner dans le flot. Mon agenda boulimique crie grâce et mon cerveau au supplice. Nous ne prenons plus le temps de le prendre. Avons-nous oublié qu'avant d'être humain, nous naissions être vivant, nu, fragile dans le cycle éternel de la vie...? Quel écran, quelle connexion m'apportera la sérénité? Quel film, quel jeu m'emplira de contemplation ? Non, les hommes créent bien des choses grandioses ou magnifiques, mais qu'est-ce qui pourrait égaler la beauté pure et gratuite d'une fleur, d'un vol de papillon, d'une branche tordue,... J'ai trouvé, dans la nature, des millions d'instants de tendresse, de poésie ou de délicatesse que l'on ne peut percevoir que si l'on s'arrête, détendu, ouvert à ce qui nous entoure. Venez, penchez-vous un peu, plissez les yeux, changez de point de vue, il y a tellement de choses à voir. C'est ici que je me ressource, c'est ici que j'oublie les villes, les routes, le bruit et les Hommes, pour capter ces beautés fragiles, délicates et sucrées, ces détails subtils et profonds ou ces silences remplis d'attentes.


Mes photos sont classées en trois catégories :